Au commencement




  • Computer ArtsUn jour, dans un couloir, je découvre un carton ouvert, rempli de magazine en vrac. Parmi eux « Computer arts », un magazine anglais d’arts graphiques. Je le prends, le feuillette… Et là, « ce fut comme une apparition ». Ce magazine réunissait tout ce qui me plaisait depuis toujours : l’écriture, l’art et l’informatique. J’ignorais alors que de tels magazines existaient…
    En me renseignant, j’ai appris que le titre français allait être lancé et un des directeurs m’a mis en relation avec la rédactrice en chef.

    Voyant mon engouement, elle me fit faire un essai tandis que je restais à mon poste : une traduction d’un tutoriel sur Bryce, modélisation et animation 3D. Un logiciel inconnu, une matière inconnu, des termes techniques…

    Mais il semblerait que je me sois bien débrouillé puisque quelques semaines plus tard, j’intégrais la rédaction comme rédactrice.

    J’ai longtemps fait de la traduction, principalement sur Photoshop qui est devenu mon logiciel fétiche !

    Petit à petit, je tentais d’autres rubriques et d’autres logiciels, commençais à m’intéresser à l’ensemble du magazine. Apres deux ans, je suis passée chef de rubrique. J’avais alors quelques pigistes à gérer en plus de mon travail d’écriture. En 2002, je suis devenue rédactrice en chef de ce magazine.

    Le travail ne consistait plus uniquement à écrire, mais à gérer et les humains et le matériel (budget…). Un travail un peu plus rébarbatif mais plus engageant. Mon moment favoris était celui où je devais prendre un chemin de fer neuf et y intégrer les sujets comme un puzzle après notre concertation interne.

    En juin 2005, tentée par d’autres aventures, j’ai laissé Computer Arts derrière moi et j’ai commencé à faire de la formation. Mais ça, c’est une autre histoire !

    Vous aimerez aussi

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *