Advanced Creation 13




  • Nouveau numéro sortie le 14 mai 2009. Nous n’avons pas utilisé une couverture anglaise, mais une image issue d’un des tutoriels du numéro qui est fabuleuse !

    AC013_01_COUV.indd

    Vous aimerez aussi

    Pub

    3 commentaires

    1. Je trouve effectivement que cet advanced creation ci est un grand cru. Le tutoriel est vraiment bien. Je vais faire une remarque inusité que je ne fais jamais car je ne lis jamais les pubs dans une revue. Celle d’advanced est une des rares parutions où je m’y attarde comme celle en 4ème de couv. Il y a une adéquation entre les pubs et le contenu de la revue et l’effort qui est fait de toute évidence est à saluer je crois. Même si c’est le job des commerciaux de remplir les espaces dédiés à la pub et que souvent le chiffre compte plus que le contenu, je crois qu’ici il y a un effort à saluer car finalement c’est l’ensemble de la revue qui y trouve son compte. L’espace pub n’est pas un espace fourre-tout mais des pages dans une publication avec une politique éditoriale normalement. C’est vraiment bien que les commerciaux y soient attentif pour une fois.

    2. Tout à fait d’accord ! Si on prend par exemple le magazine américain Photoshop User, je regarde autant les pub que le contenu car c’est des trucs ciblé et super intéressant ! Mais ça devient de plus en plus dur ici car les annonceurs qui intéresseraient nos lecteurs ne font presque plus de pub dans les mag spécialisé, mais plutôt dans la presse plus généraliste, plus grand public comme les mag de photo par exemple. Tu verras bientôt, dans Pulse Arts, on va sortir un nouveau numéro où on a offert des espaces de pub à des annonceurs ciblés en échange ils font une offre de réduction à nos lecteurs : ) Mais bon c’est un mag gratuit juste fait par des passionnés, on mangera jamais avec, mais si ça pouvait donner envie aux annonceurs de revenir dans les mag payants avec de nouvelles idées…

    3. hé hé ! Cela prouve que les frontières bougent dans tous les domaines et que comme toujours ce sont ceux qui ont le moins de pression financière et surtout une vrai passion à partager qui expérimentent d’autres solutions. Ceux qui ont des bénéfices à partager sont trop souvent dans l’immobilité de peur d’avoir moins et de mécontenter autour de soi. Ce n’est pas vers eux qu’il faut regarder pour avoir des progrès. Ils ne peuvent pas se le permettre. Ils doivent coûte que coûte ( et là le verbe est choisi) reproduire ce qui existe déjà. D’où aussi cette uniformisation rampante car cela génère à profusionde la copie conforme de ce que fait le voisin… ce qui n’aide pas non plus au progrès mais à se dresser le pied sur le frein du progrès.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *